Les 6 Archétypes de l’horreur pour ce mois de terreur

Les créatures de l’horreur qui traversent les temps pour nous faire peur !

Ce mois d’octobre est propice à vous présenter les créatures populaires qui se dissimulent parmi nous. Halloween approchant à grands pas, je vous propose de découvrir ces monstres qui ont fait de notre culture fantastique, un moment d’horreur.

Horreur

Le monstre poilu

Le lycanthrope, aussi appelé, loup-garou, est un humain homme ou femme, qui se transforme partiellement ou totalement en loup féroce ou en anthropomorphe proche du canidé. Cela est soit héréditaire, soit dû à une contamination par la morsure de celui-ci. Cette mutation se produit lors des nuits de pleines lunes, le condamnant à errer jusqu’au matin sous sa forme démoniaque.

Connu dans les mythologies, les légendes et les folklores européens, le lycanthrope a su voyager à travers les siècles et se monter au bon moment. On le rencontre dans les univers de fantasy et de fantastique avec des films, comme Underworld ou bien Van Helsing et des séries, Shadow Hunters, The Order. Mais pas que, on le retrouve également dans les jeux vidéo (The Elder Scrolls Online), dans les plateaux de jeux, les jeux de rôle et dans les livres bien sûr.

Archétype négatif, le loup-garou est le symbole du maléfice, laissant à l’humain ressortir son côté animal lors de sa transformation. Bête énorme qui hante, rôde la nuit et mange tout sur son passage. Obstacle au héros, mettant en évidence la peur. Synonyme de sauvagerie et symbole de la folie dévastatrice. Être maléfique, esprit malin qui est très instable et dangereux.

Horreur

Le suceur de sang

Cet homme mort revenu, à la peau pâle et aux canines pointues, mort ses victimes pour se nourrir de leur sang, de leur force vitale. Tout comme le lycanthrope, le vampire est soumis à une malédiction, ne sortant que la nuit de son cercueil et pouvant transformer la personne qu’il désire en vampire d’une simple morsure. La mutation est aussi douloureuse que celle vue précédemment le condamnant à errer.

Il fait partie des grandes créatures légendaires issues des mythologies, mêlant à la fois terreur, soif de sang et vie éternelle. Twilight, Dracula, Underworld sont des films fantastiques où l’on retrouve comme personnage adversaire, le vampire. Vampire Diaries, Shadow Hunters, Buffy pour les séries, mais également dans les jeux vidéo (Legacy of Kain), livres et jeux de rôle. Vous connaissez peut-être Draculito, le petit vampire tout gentil, qui a aillé ma jeunesse ?

Archétype négatif, le vampire est le symbole de notre inconscient, de l’éternité et de la mort. Celui-ci n’apparaît que la nuit afin d’amplifier les émotions liées à nos peurs. Il est également l’obstacle du personnage principal, surnaturel et attrayant, qui continue d’errer parmi les vivants.

Horreur

La méchante hideuse

Pour la sorcière il nous faut distinguer deux types !

La sorcière des contes est à l’opposé de la fée. Monstrueuse, au nez crochu, aux verrues, bossue, affreuse, vieille et hideuse, elle est toujours la méchante. Elle vit entourée d’animaux qui lui apportent des aides magiques comme le chat noir et le crapaud. Celle-ci est craintes et mal-aimés, car elle utilise la magie à des fins maléfiques (magie noire) et remonterait au XIXe siècle.

La sorcière jeteuse de sorts est également crainte et respectée par tous ceux qui ont recours à ces services. Elle est humaine et utilise les plantes pour fabriquer des remèdes dont elle connait les actions thérapeutiques ou toxiques. Certaines de ces sorcières se sont penchées vers la magie noire en pactisant avec le diable.

Ces mauvaises fées apparaissent dans les films avec Mary et la fleur de la sorcière, Hansel et Gretel, Narnia, Le dernier des templiers. Mais aussi dans les séries telles que Charmed, The Order, dans les jeux vidéo (the witcher), dans les livres et jeux de rôle.

Archétype négatif, la sorcière est le symbole du mal et de la méchanceté, qui grâce à ses sorts pouvait accomplir des tours machiavéliques. Sa demeure est cachée dans la pénombre de la forêt envoyant des entraves, grâce aux grimoires et potions, à son adversaire qui devra affronter ses angoisses les plus profondes.

Horreur

Le mort sans âme

Également mort-vivant, il est ramené à la vie sans conscience ni humanité. Il a un comportement violent envers les êtres vivants et est extrêmement contagieux. Sa peau est en décomposition, aux teintes cyanosées et se nourrir de la chair humaine. Ils sont soit contrôlés par un sorcier soit un mutagène qui crée une catastrophe apocalyptique dans le monde. Celui-ci apparaît vers le XIXe siècle réanimé lors de rituel vaudou.

Vous connaissez des titres ? Vous avez regardé, joué ou lu sur une de ces créatures ? N’hésitez pas à partager vos émotions, vos peurs et vos goûts en commentaire !

Vous pouvez me suivre sur Facebook, sur Instagram, ou par mon formulaire de contact. Je vous lirai et vous répondrai avec plaisir !

Résident Evil est l’un des films de cataclysme. Dans la série Zombie, diffusée sur Netflix et généralement dans les jeux vidéo, comme Dead Island et Left 4 Dead, la diffusion de cette épidémie n’y échappe pas. Les auteurs jouent se fond un plaisir à jouer sur cette fin du monde, peur de la mort de toute chose.

Archétype négatif, le zombie est symbole de destruction, de chaos, laissant à l’humain le choix de fuir et de mourir de cause naturelle ou de le rejoindre dans d’atroces souffrances. La question est : comment eux vont-ils mourir ? Et quand ?

Horreur

L’âme errante

Apparition ou vision, celui-ci est sous forme de spectre humain d’une personne décédée ou d’une image floue, lumineuse et brumeuse qui flotte. Sous le nom de Poltergeist, il hante alors ce qu’il a de plus précieux, comme les maisons et déplace des objets, font du bruit rendant les occupants fous. Ils laissent autour d’eux la sensation d’une présence, coïncidant avec un souffle glacé que certains humains peuvent ressentir.

Remontant à l’Égypte ancienne, l’âme immortelle, vengeresse, apparaît dans les films tels que Poltergeist et Amityville. Dans les livres et jeux de rôle, mais ils sont moins fréquents dans les jeux vidéo sous forme de méchant.

Archétype négatif, le fantôme est le symbole d’état intermédiaire entre la vie et la mort, ne ressentant aucune douleur, il est impossible de la battre. Perte d’identité, il erra à la recherche de sa fonction en tyrannisant les êtres humains.

Horreur

Le revenant vengeur

Cadavre préservé de la putréfaction, qui revient à la vie pour se venger des pilleurs de tombeaux. Généralement ils sont embaumés et enveloppés de bandelettes rappelant les rituels de momification des Égyptiens. Tout comme les autres archétypes, elle est victime d’une malédiction, et poursuivra sa proie jusqu’à obtenir son dernier souffle de vie.

Un des films les plus connus est La Momie de Stephen Sommers, mêlant momie, Égypte, et magie dans une aventure épique. Je ne connais pas à ce jour de série avec des momies et les jeux sont réduits. Mais nous pouvons beaucoup les apercevoir en personnages secondaires. Alors que les livres sont nombreux !

Archétype négatif, la momie symbolise la résurrection, la vie après la mort grâce aux rituels réalisés lors de sa mort. Celui-ci appliquera son courroux pour appliquer sa vengeance qui n’est autre que la mort. Le héros affrontera alors la momie dans un monde inconnu à la recherche de la solution pour détruire celle-ci.

En conclusion, ces archétypes suscitent l’horreur par leur cruauté, leur perversité et leur vice. Nous servons généralement de repas à ces créatures qui nous renvoie nos peurs les plus profondes. Souvent des créatures de l’ombre, atteinte de malédiction et porteuse de maléfices frappant les nuits.

Vous connaissez des titres ? Vous avez regardé, joué ou lu sur une de ces créatures ? N’hésitez pas à partager vos émotions, vos peurs et vos goûts en commentaire !

Vous pouvez me suivre sur Facebook, sur Instagram, ou par mon formulaire de contact. Je vous lirai et vous répondrai avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *