Le clown maléfique, un modèle pour vos histoires qui font peurs

Les différentes étapes pour réussir un clown effrayant

Je vous propose de découvrir un personnage comique et terrifiant qui n’est autre, que le clown maléfique. Celui-ci a été repris dans de nombreux films afin de provoquer de grands frissons. Mais pourquoi ce clown fait-il si peur et pourquoi est-ce un modèle ?

L’origine du clown

Depuis la nuit des temps, on entend parlait des clowns ! Dans l’antiquité, on parlait de bouffons, qui avaient le rôle de satires des personnalités riches et puissantes. Les premières traces de bouffons remonteraient à l’Égypte ancienne, alors que le mot clown, lui serait apparu au XVIe siècle utilisait par Shakespeare pour désigner plusieurs personnages loufoques de ses pièces. Puis les Clowns de cirque font leurs apparitions au XIXe siècle, pour faire rires les enfants avec leur visage peint, leurs grands pieds et leur nez rouge.

Avec l’évolution de la pop culture et de l’image des clowns dans les romans, dont archétype du clown maléfique, elle aura pour incidence de renforcer la peur des clowns, appelée la Coulrophobie.

Stephen King va se servir de cette peur afin d’écrire et de nourrir son roman “Ça” sorti en 1986 et qui sera adapté au cinéma en 1990 sous le nom de “Il est revenu”, puis en 2017 et 2019 sous le nom de “Ça”

Vous connaissez peut-être ?

Stephen King est l’un des meilleurs auteurs de roman d’horreur et parmi ses romans, “Il est revenu”, est l’un des plus flippants de ma jeunesse à m’avoir fait peur un long moment. J’ai eu du mal à fermer les yeux la nuit.

Cette histoire est surement basée sur l’histoire réelle du serial killer John Wayne Gacy. C’était un homme qui se déguisait en clown, et intervenait lors des anniversaires d’enfants sous le nom de “Pogo le Clown”. Cet homme aurait tué et enterré dans son jardin au moins 33 personnes !

Du clown joyeux au clown maléfique

Maintenant que l’on connaît son origine, et la peur qu’il évoque, passons à l’étape de création visuelle de ce personnage.

  • Inspirez-vous des informations qui vous entourent, comme l’histoire d’un clown tueur.
  • Utilisez les plus grandes peurs de l’être humain pour vous aider à trouver votre base, la Coulrophobie.
  • En tant que simple humain, utilisez les traits du clown comique, son déguisement et ses mimiques pour obtenir la confiance et la sympathie de ses victimes et ainsi mieux les tromper.
  • Pour sa transformation, empruntez des traits animaux :
    Dents pointues
    Yeux jaunes voir rouge sang
    Un air agressif pour les loups
    Des ongles pointus
  • Et laissez des caractéristiques humaines :
    Un sourire sadique
    Des veines apparentes
    Maquillage craquelé
    Un grand front
    Une coiffure adéquate
    Petit, grand à vous de voir
    Et les fameux vêtements de clown (combinaison, collerette, grandes chaussures et nez rouge).
Affrontez vos plus grandes peurs et observez leurs effets

Maintenant que vous savez comment concevoir votre personnage, il est de rigueur de l’expérimenter avec une base que vous aurez choisie. Comme une marionnette ! Cela ne vous rappelle-t-il pas un film ?

Qu’allez-vous créer pour faire peur au lecteur ? Et surtout quelle peur allez-vous utiliser ?
N’hésitez pas à partager vos connaissances et vos remarques en commentaire.

Vous pouvez me suivre sur Facebook, sur Instagram, ou par mon formulaire de contact. Je vous lirai et vous répondrai avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *